16 mars 2015 - Pestla

Rencontre avec Droopy Tutter Original

interview petitspapiersdepestla

ENGLISH VERSION VIDEOS

Ça faisait longtemps hein ? Je suis sûr que certains d’entre vous ne s’en sont même pas rendu compte. Bref j’ai pas mal d’interviews en stock laissées en chantier ( Paradox/ Pause Eddie/ Storyboard P… ça va sortir très prochainement hein!). Alors pourquoi plus rien pendant près de 2 ans bah l’appel de la couleur en bombe sur les murs parisiens, allez jeter un coup d’oeil si ça vous intéresse. Mais me revoilà et cette fois-ci avec le tutter californien en pleine ascension Droopy. Ses angles inédits  et son passage au Battlefest ont marqué les esprits. Une identité forte qui a su encore révolutionner la géométrie à base de bras.

Droopy tutting ILTD : Age et localisation ?

DROPPY : J’ai 20 ans et je suis originaire de Daly City en Californie.

ILTD : Quelle signification trouves-tu à ta danse ?

DROOPY : La danse selon moi est similaire à la peinture d’un tableau. C’est essayer de montrer aux gens toujours quelque chose de nouveau. Je danse pour m’exprimer, divertir le public et inspirer d’autres personnes dans leur chemin personnel.

ILTD : Comment as-tu construit ton identité ? Comment pourrais-tu la définir ?

DROOPY : J’ai développé mon identité autour de la flexibilité de mes bras. Si je devais définir mon style je dirais : “Unorthodox”. Il est basé sur des angles impressionnant que le public n’aurait jamais pensé possibles.

ILTD : Certains angles ont du être durs à obtenir non ?

DROOPY : Ça n’a pas été forcément dur, c’était surtout long pour parfaire ma flexibilité, l’équilibre, et surtout pour développer ma créativité. Pendant des années ça a été un face à face avec le mirroir pour m’assurer que tous me angles étaient esthétiques et uniques.

ILTD : Meilleur souvenir de battle ?

DROOPY: Le Battlefest. J’ai le sentiment d’avoir fait une bonne perf’, l’énergie et les réactions du public étaient là ! Ce battle restera spécial pour moi, c’était un des buts que je m’étais fixés quand j’ai commencé à danser. Maintenant c’est fait !

ILTD : Tes prochains objectifs ?

DROOPY : Classique : continuer de voyager pour la danse, augmenter ma fan base et aller toujours plus loin dans la créativité.

ILTD : As-tu un danseur “préféré” ?

DROOPY : Pas vraiment, mais j’aime bien regarder  Pnut, Ctut, BonesTheMachine, et beaucoup de la DragonHouse. Leurs styles sont abstraits et uniques.

ILTD : Tu pourrais nous dire un peu pourquoi on assiste au retour en force du tutting en ce moment ?

DROOPY : Le tutting est revenu surtout grâce à certains Tutters qui sont venus avec des trucs innovants. Les gens commencent à être moins conventionnels, à sortir du cadre, ça a donné une claque à beacoup de gens qui s’y sont mis.

ILTD : Quelques mots à la communauté ?

DROOPY : N’ayez pas peur d’être différents, n’écoutez pas ce qu’on raconte sur vous, restez dans votre voie.

INSTAGRAM: @Dr__py YOUTUBE: droopythedancer


Son passage au battlefest :

Un p’tit freestyle :