27 avril 2014 - Izza

ART N’ PARIS MAI 2014

art'nparis streetculture

En Mai, vous pourrez voir la vie en grand à Monumenta, découvrir plein de nouveaux talents à Montrouge et kiffer la photo et video à Beaubourg et au Grand Palais, etc… Alors checker l’agenda de mai, vous trouverez forcément chaussure à votre pied! ;)

MONUMENTA

monu

Depuis 2007, Monumenta invite un artiste d’envergure internationale à se confronter à la Nef du Grand Palais, une immense verrière de 13.500 m2 et 35 mètres de hauteur.
Anselm Kiefer, Richard Serra, Christian Boltanski, Anish Kapoor et Daniel Buren se sont succédés pour relever ce défi. Pour la sixième édition, Ilya et Emilia Kabakov, artistes d’origine russe, proposent au public de se perdre dans le dédale d’une ville utopique, L’Etrange Cité.
Cette manifestation est organisée par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais en association avec le Multimedia Art Museum de Moscou.

Du 10 Mai au 22 Juin

Grand Palais

3 Avenue du Général Eisenhower, Paris 8

LUCIO FONTANA

15-_fontana

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente l’une des plus importantes rétrospectives de Lucio Fontana (1899-1968). Considéré comme un des grands visionnaires du vingtième siècle, son œuvre a marqué plusieurs générations d’artistes, d’Yves Klein à aujourd’hui. Pour la première fois en France depuis 1987, plus de 200 sculptures, toiles, céramiques et environnements permettent d’offrir une vision globale de son parcours atypique et de ses changements de styles.
L’exposition, réalisée avec la collaboration de la Fondazione Lucio Fontana, met en valeur la diversité de sa création, entre abstraction et figuration, quête métaphysique et incarnation, utopie et kitsch, fascination technologique et matières informes. Ses toiles fendues, devenues des icônes de l’art moderne, sont mises en regard d’œuvres moins connues, notamment ses sculptures des années trente et ses céramiques, la plupart présentées pour la première fois en France.

Du 25 Avril au 24 Août

Musée d’art Moderne

11, avenue du Président Wilson, PARIS 16

SALON DE MONTROUGE

1922279_634545496582523_436005738_n

Rendez-vous incontournable de l’art contemporain et véritable tremplin pour les créateurs de demain, le Salon de Montrouge réunit du 30 avril au 28 mai 2014 les oeuvres de 72 jeunes artistes de la scène internationale. Evénement grand public et gratuit, le Salon de Montrouge propose un panorama complet en matière de création artistique. Grâce à une sélection à la fois accessible et exigeante, le Salon jette un véritable coup de projecteur sur la création émergente et accompagne pendant un an 72 artistes ayant un lien fort avec la France, sélectionnés parmi plus de 3100 dossiers sans contrainte de formation ou de nationalité. Une attention particulière est accordée à l’éveil de tous les publics, avec une journée ‘‘interdite aux parents’’ pendant laquelle les plus petits sont invités à découvrir les oeuvres en compagnie de médiateurs  culturels.

Du 30 avril au 28 mai 

Le Beffroi

2 place Emile CRESP, MONTROUGE

MEDIA MEDIUMS

suzanne-treister-cybernetic-seance-2009_original_large

“L’exposition à l’Espace Ygrec se présente comme une investigation et mise en circulation d’un ensemble d’archives, d’histoires, de protocoles et de dispositifs très divers axés sur le transport de la pensée et de l’intelligence à travers le temps et l’espace : mesmerisme, télégraphe célèste, clairvoyance, télévision, ectoplasmes, voix désincarnées, suggestion, martiens, aether et fluides, fantômes, mind reading, théorie de l’information, télépathie, electronic voice phenomena, messages codés… L’exposition est ponctuée de quatre événements, de conférences, concerts, tournages, performances et démonstrations.”

Du 4 Avril au 31 Mai

Ygrec

20 rue Louise Weiss, Paris 13 

ROBERT MAPPLETHORPE

048._1729_Thomas_1987_300dpi_medium

“L’exposition Robert Mapplethorpe au Grand Palais compte plus de 200 œuvres, ce qui en fait une des plus importantes rétrospectives muséales organisées autour de l’œuvre de cet artiste. La sélection couvre toute la carrière de photographe de Mapplethorpe, des polaroids du début des années 1970 aux portraits de la fin des années 1980, en passant par les nus sculpturaux, les natures mortes, le sado-masochisme… L’exposition s’attache à révéler toutes les facettes de cette œuvre au-delà des clichés dans lesquels elle a été longtemps enfermée.”

Du 26 Mars au 13 Juillet

Grand Palais

3 Avenue du Général Eisenhower, Paris 8

BILL VIOLA

bill-viola-ascension-video_medium
“Avec vingt œuvres magistrales, soit plus de trente écrans et des heures d’images, Bill Viola au Grand Palais constitue l’une des plus larges rétrospectives consacrées à l’artiste. L’œuvre de Bill Viola a été présentée et célébrée dans les plus grands musées. Il manquait une rétrospective en France, où si Bill Viola est peu présent dans les collections nationales, il a été cependant très tôt identifié comme un grand artiste. Présentations au Musée d’art moderne de la ville de Paris en 1983, à la Fondation Cartier en 1990, au Musée de Nantes en 1991, au Festival d’automne en 1996. L’usage de la technologie vidéo par Bill Viola convoque un univers d’images digitales s’inscrivant dans l’histoire de l’art. On trouve dans l’exposition des références aux grands maîtres tels que Goya The Sleep of Reason, 1988 et Jérôme Bosch The Quintet of the Astonished, 2000. Le spectaculaire polyptyque Going Forth By Day, 2002 forme un vaste ensemble mural de tableaux digitaux dans le même esprit que les fresques de Giotto dans la basilique Saint-François d’Assise — sommet inégalé de l’installation artistique selon Viola et référence ultime de l’artiste.”

Du 5 Mars au 21 Juillet

Grand Palais

3 Avenue du Général Eisenhower, Paris 8

RODIN /  MAPPLETHORPE

mapplethorpe_large

“Le temps d’une exposition, le musée Rodin confronte deux formes d’expression « Sculpture et Photographie » à travers l’œuvre de deux artistes majeurs : Robert Mapplethorpe et Auguste Rodin. Bénéficiant de prêts exceptionnels de la Robert Mapplethorpe Foundation, cette exposition présente 50 sculptures de Rodin et un ensemble de 102 photographies dont l’audacieux dialogue révèle la permanence des thèmes et sujets chers à ces deux grands créateurs. Tout semble opposer ces deux personnalités même si Mapplethorpe n’a eu de cesse de sculpter les corps à travers son objectif et que la photographie a accompagné Rodin tout au long de sa carrière.”

Du 8 Avril au 21 Septembre

Musée Rodin

79 rue de Varenne, Paris 7

NANCY CUNARD

tumblr_m323g2rv6U1qigui6o1_1280

“De l’Anglaise Nancy Cunard (1896-1965), figure iconique des années 20, on se souvient surtout de la femme libre, riche et bohème, modèle de Man Ray, ou encore de sa liaison avec Aragon. L’œuvre majeure de cette femme engagée est pourtant un monument de 1934 : Negro Anthologyune somme de plus de 800 pages, anthologie de l’histoire culturelle de la diaspora noire des Amériques et de l’Afrique. L’expo fait enfin la lumière sur cette intellectuelle incroyable et nous fait cheminer à ses côtés à travers photos et documents.”

Du 11 Mars au 18 Mai 2014

Musée du Quai Branly

37 Quai Branly, PARIS 7

HENRI CARTIER – BRESSON

image

« Le photographe devra respecter l’ambiance, intégrer l’habitat qui décrit le milieu, éviter surtout l’artifice qui tue la vérité humaine, et aussi faire oublier l’appareil et celui qui le manipule. » Voilà comment Henri Cartier-Bresson (1908-2004) décrivait son travail, lui l’inventeur du concept de « l’instant décisif », qui marqua profondément notre regard sur le XXe siècle. Car se pencher sur l’œuvre de Cartier-Bresson, c’est ouvrir les archives de l’un des grands témoins de la Guerre d’Espagne, de la Seconde Guerre mondiale ou de la décolonisation. Dix ans après la disparition de « l’œil du siècle », comme on le surnommait parfois, le Centre Pompidou réunit plus de 350 tirages, films, documents et archives pour tenter de tirer le portrait du cofondateur de l’agence Magnum, célèbre pour ses cadrages au cordeau et ses clichés pris sur le vif. Et raconter, au-delà du photographe, l’engagement politique d’un homme passionné de peinture et de dessin.

Du 12 février au 9 juin 2014

Centre Pompidou

19 Rue Beaubourg, PARIS 4