09 déc. 2013 - Izza

ART N’ PARIS DECEMBRE 2013

art'nparis streetculture

Entre courses de Noël et du Nouvel An, vous trouverez bien le temps de vous réchauffer dans les meilleures expos parisiennes à ne pas louper ce mois-ci!!

ALICE DUFAY

DEMORY

“Alice Dufay, illustratrice vit et travaille à Caen. Diplomée de l’école des beaux arts de Caen, elle enseigne les arts plastiques pendant 6 ans.
Parallèlement, elle travaille le collage et l’illustration pour divers supports, presse, édition, label.
Son approche du dessin se fait sous forme de lignes simples et précises, de formes épurées esquissées à l’encre, tandis qu’elle évolue dans un univers vintage et rétro à travers ses collages.”
VERNISSAGE MARDI 17 DECEMBRE avec Djs: FULGEANCE (Musique Large), JARCO WEISS (Marie Madeleine), REKICK (Musique Large), SOULIST (What the Funk)

Du 17 décembre au 13 janvier

Bar Demory-Paris

62 rue quincampoix, PARIS 4

FRANCK PELLIGRINO

franck-pellegrino-1

“L’aventure commence pour Franck Pellegrino… ou plutôt se poursuit. L’enfant du Sud a déjà parcouru du chemin depuis ses débuts dans le graffiti. Illustrateur et tatoueur de talent, il officie depuis 2012 avec le studio Bleu Noir et présente déjà sa deuxième exposition personnelle à Paris. Le jeune artiste investit l’espace de l’Attrape Rêve et nous propose un voyage graphique, qui nous transporte de Aspen à Los Angeles en passant par Cannes et Paris. À travers ses oeuvres, son trait et son écriture, on découvre les destinations chères au coeur de l’artiste.
En partenariat avec La Compagnie du Kraft, un carnet de voyage et un agenda contenant des illustrations seront spécialement édités.”

Du 12 décembre au 11 janvier 2014

L’attrape-rêve

15 Rue Jean Macé, PARIS 11

VINCENT J. STOKER

53_img_935

“Je m’intéresse à l’altérité radicale de lieux dont on ne vient plus perturber la lente existence, à ces espaces qu’on laisse là, dépossédés de leurs sens et de leurs fonctions, à ces étendues complètement autres, hors de toute expérience quotidienne.L’histoire de ces lieux c’est l’Histoire de nos crises, l’Histoire de l’échec de nos projets utopiques. Ils dévoilent l’envers, fonctionnent comme des antimondes, jettent le doute à l’égard de systèmes autophages qui laissent se détruire ce qu’ils ont eux-mêmes construit.Mon travail est de rappeler ces restes, ces ratés, les vaincus oubliés de l’Histoire. Je fais entendre ceux que l’on n’entend pas. Ma série est un hommage aux petits, autrefois monuments porteurs de grandes espérances. L’humanité est ainsi faite qu’elle fait des erreurs, c’est cela qu’il ne faut pas oublier. Ces mutilations terribles, nous finirons par les aimer. “

Jusqu’au 21 décembre

Galerie Alain Gutharc

7, rue Saint-Claude PARIS 3

THE PARISIANER, COUVERTURES D’UN JOURNAL IMAGINAIRE

images

“La Galerie de la Cité Internationale des Arts présente l’exposition des cents couvertures d’un journal imaginaire, The Parisianer. Inspirés par les fameuses couvertures du New-Yorker, réputées pour leurs illustrations, cents jeunes artistes illustrateurs ont produit chacun une couverture proposant sa vision de Paris. Qu’elle soit romantique, satyrique, poétique, ironique, chaque illustration nous fait découvrir ou re-découvrir un aspect de la ville Lumière. Ces cents couvertures seront regroupées dans un livre co-édité pour l’occasion par Michel Lagarde. L’idéal pour découvrir l’humour et le talent de la nouvelle génération d’illustrateurs : Pierre Seinturier, Elisa Gehin, Yann Kebbi, Aurélie Pollet, Marion Fayolle, etc.”

Du 19 au 23 décembre 2013

Galerie de la Cité Internationale des Arts

18, rue de l’Hôtel de Ville, PARIS 4

ERWIN BLUMENFELD

Blumenfeld_1

“La vie et l’œuvre d’Erwin Blumenfeld épousent de façon étonnante le contexte sociopolitique de l’évolution artistique de l’entre-deux-guerres, tout en mettant en lumière les conséquences individuelles de l’émigration. Consacrée aux multiples facettes de l’œuvre d’Erwin Blumenfeld, cette exposition rassemble au travers de plus de 300 œuvres et documents, depuis la fin des années 1910 jusqu’aux années 1960, les différents arts visuels pratiqués par l’artiste tout au long de sa vie : dessins, photographies, montages et collages. Ce parcours présente les premiers dessins de l’artiste, ses collages et ses photomontages, exécutés pour l’essentiel au début des années 1920, ses premiers portraits artistiques, effectués à l’époque où il vivait aux Pays-Bas, les premières photographies de mode en noir et blanc de ses années parisiennes, les magistrales photographies en couleur créées à New York et les vues urbaines prises à la fin de sa vie.”

Jusqu’au 26 janvier

Jeu de paume 

1 place de la Concorde, PARIS 8

AMERICA LATINA

america-latina-2

“La Fondation Cartier pour l’art contemporain présente América Latina 1960-2013, en coproduction avec le Museo Amparo de Puebla (Mexique). L’exposition offre une perspective nouvelle sur la photographie latino-américaine de 1960 à nos jours, à travers le prisme de la relation entre texte et image photographique. Rassemblant plus de soixante-dix artistes de onze pays différents, elle révèle la grande diversité des pratiques photographiques en présentant aussi bien le travail de photographes que des œuvres d’artistes contemporains. Cette exposition, véritable plongée dans l’histoire du sous-continent latino-américain, invite à (re-)découvrir des artistes majeurs rarement présentés en Europe.”

Du 19 novembre au 6 avril 2014

Fondation Cartier

261 Boulevard Raspail, PARIS 14

FRIDA KAHLO

16_LaColumnaRota_1944_large

“Le musée de l’Orangerie présente, en collaboration avec le musée Dolorès Olmedo de Mexico, une exposition consacrée au couple mythique incarné par Diego Rivera (1886-1957) et Frida Kahlo (1907-1954). L’originalité de la manifestation consiste à présenter leurs œuvres ensemble, comme pour confirmer leur divorce impossible, effectif dans les faits mais aussitôt remis en question après une seule année de séparation. Elle permettra aussi de mieux  entrevoir leurs univers artistiques, si différents et si complémentaires, par cet attachement commun et viscéral à leur terre mexicaine : cycle de la vie et de la mort, révolution et religion, réalisme et mysticisme, ouvriers et paysans.”

Du 9 octobre au 13 janvier

Musée de l’Orangerie

Jardin Tuileries, Paris 1

PIERRE HUYGUE

290877_expo-pierre-huyghe-a-pompidou

“Le Centre Pompidou consacre à l’oeuvre de Pierre Huyghe, artiste majeur de la scène française et internationale, une exposition à caractère rétrospectif qui présente une cinquantaine de ses projets et permet de prendre la mesure d’une oeuvre qui se déploie depuis plus de vingt ans.”

Du 24 septembre au 6 janvier

Centre George Pompidou

19, rue Beaubourg, PARIS 1

PHILIPPE PARRENO

Marquee_Sydney_large

“Au Palais de Tokyo, Philippe Parreno orchestre son exposition selon une dramaturgie dans laquelle la présence spectrale des objets, la musique, les lumières et les films accompagnent l’expérience poétique des « regardeurs ». Il fait du bâtiment un organisme en perpétuelle évolution d’après un scénario minutieusement maîtrisé. L’exposition propose ainsi de voyager à travers ses œuvres, anciennes et nouvelles, transformant la monographie en polyphonie. Philippe Parreno joue des symboles, des mots et des sons modifiant la perception de l’espace par les visiteurs et transformant le bâtiment en un organisme vivant, en un automate dont le mécanisme est en perpétuelle évolution.”

Du 23 octobre au 12 janvier 2014

Palais de Tokyo

13 Avenue du Président Wilson, PARIS 16