15 juil. 2013 - Izza

ART N’ PARIS ETE 2013

art'nparis streetculture

Pour tous ceux qui n’ont pas la chance de partir en vacances et qui taffent tout l’été sur Paris, voici de quoi faire voyager votre cerveau… GOOD FOOD FOR YOUR SOUL ;)

DOZE GREEN

DOZE_OPENSPACE_PREVIEW_11

Du 6 au 31 juillet, la galerie Openspace clôt son cycle d’exposition Graffuturism – Paris en invitant pour sa première exposition personnelle en Europe l’artiste Doze Green. Après la collective en avril suivie des solo shows de Augustine Kofie, Rae Martini et Pro176 (dont l’expo court encore jusqu’au 3 juillet) c’est au tour du natif de Manhattan Upper East Side, connu dans les 70′s sous le nom de Devious Doze, de montrer son travail dans l’espace parisien. Un événement inédit .

Du 06 au 31 juillet

Galerie Openspace - 56, rue Alexandre Dumas PARIS 11e

ROY LICHTENSTEIN

image

Cette exposition à Pompidou propose la première grande rétrospective consacrée à Roy Lichtenstein (1923-1997) depuis plus de 20 ans. A partir du mois de juillet, après l’Art Institute of Chicago, la National Gallery de Washington et la Tate Modern de Londres, le Centre Pompidou de Paris expose les dessins et collages de l’artiste américain dont un ensemble présenté pour la première fois en France. Artiste majeur du mouvement Pop Art, Roy Lichtenstein est réputé pour ses travaux effectués sur la base de bandes dessinées et d’images publicitaires.

Du 3 juillet au 4 novembre

Centre Georges Pompidou Beaubourg – Place Georges Pompidou PARIS 4

TILT- Magic & Destroy

TILT_VERNISSAGE_N2_01

Pour sa première exposition personnelle à la galerie Wallworks, Tilt détourne des objets abandonnés et leur donne une deuxième vie. Il les recouvre de bubble letters, ces tags aux lettres arrondies, devenus sa marque de fabrique.

Jusqu’au 27 juillet

Galerie Wallworks – 4 rue Martel, Paris 10

NOUVELLES VAGUES

g_130621TokyoNouvellesVagues02a

Après « Soleil froid », le Palais de Tokyo expérimente à nouveau et entraîne avec lui une trentaine de galeries et lieux d’art dans tout Paris pour rendre manifeste l’émergence de la figure du curateur. Au Palais de Tokyo, « Nouvelles vagues » est une grande manifestation composée par 21 curateurs ou groupes de curateurs internationaux (13 nationalités), sélectionnés par un jury parmi plus de 500 candidatures.
Cette saison transforme le Palais de Tokyo dans son intégralité et se diffuse dans toute la ville, en révélant les artistes, les idées et les situations pour lesquels s’engagent ces nouveaux professionnels.
Grâce au Comité professionnel des galeries d’art, cet événement est complété par l’implication de plus d’une trentaine de lieux dans la capitale. Ils s’associent au Palais de Tokyo et invitent chacun dans leurs espaces un jeune curateur à concevoir une exposition. Cette cinquantaine de propositions constitue un moment inédit dans la vie artistique à Paris, et ouvre un nouveau regard sur les pratiques de l’art aujourd’hui.

Programme: http://palaisdetokyo.com/fr/nouvelles-vagues-le-programme

Jusqu’au 9 septembre

Palais de Tokyo – 13 avenue Président Wilson PARIS 16

MY JOBURG

DSC_3211

Couramment appelée Joburg ou Jozi, par ses habitants, Johannesburg est une mégalopole qui regroupe plus de 6 millions de personnes. Capitale économique du pays, Joburg est une ville de contrastes qui porte l’empreinte des bouleversements historiques, sociaux, économiques qu’a connus le pays depuis la fin de l’Apartheid. L’exposition présente une cinquantaine d’artistes en mettant l’accent sur l’effervescence artistique de ces vingt dernières années. Elle permet de découvrir, aux côtés d’artistes déjà reconnus internationalement comme Jane Alexander, Kendell Geers ou William Kentridge, de jeunes artistes encore largement méconnus en France comme Kudzanai Chiurai, Zanele Muholi, Mary Sibande, ou Mikhael Subotzky, ainsi que la jeune génération de photographes formée par le Market Photo Workshop, fameuse école de photographie fondée en 1986, à laquelle une section de l’exposition a été confiée.

Jusqu’au 22 septembre

La Maison Rouge – 10, boulevard de la Bastille PARIS 12

RONAN & ERWAN BOUROULLEC

f941b580cf389e0f6c13d3fc180961a1

Jusqu’au 1er septembre 2013, Ronan et Erwan Bouroullec revisitent 15 ans de leur création dans la grande nef des Arts Décoratifs. Conçue comme une gigantesque installation alliant le spectaculaire et l’intime, cette exposition couvre, sur 1000 m2, l’ensemble de leur carrière. Toutes les facettes de leur production seront abordées : de l’objet a l’espace, de la série limitée à la pièce industrielle, du mobilier public au meuble à usage domestique, du dessin a la vidéo, en passant par la photographie.

Jusqu’au 1er septembre

Les Arts Décoratifs, 107 rue de Rivoli PARIS 1

RON MUECK

RON-MUECK-geant

Jusqu’au 27 octobre 2013, la Fondation Cartier pour l’art contemporain invite le sculpteur australien Ron Mueck à présenter ses œuvres émouvantes et troublantes, marquant son grand retour institutionnel en Europe. Après le succès de 2005 à la Fondation Cartier, cette nouvelle exposition personnelle est la plus complète et la plus actuelle de la production de l’artiste. Elle dévoilera notamment, outre six œuvres récentes, trois sculptures réalisées spécialement pour l’exposition. Ces œuvres, révélées dans l’intimité de leur création à travers un film inédit, réaffirment toute la modernité d’un art à fleur de peau, aussi puissant qu’évocateur.

Jusqu’au 27 octobre

La Fondation Cartier – 261, boulevard Raspail PARIS 14

KEITH HARING

keith-haring

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, avec le CENTQUATRE, consacre une rétrospective de grande envergure à l’artiste américain Keith Haring. Cette exposition permettra d’appréhender l’importance de son œuvre et plus particulièrement la nature profondément « politique » de sa démarche, tout au long de sa carrière. Avec près de 250 œuvres réalisées sur toile, sur bâche ou dans le métro, – dont une quinzaine de grands formats seront exposés au CENTQUATRE, cette exposition est l’une des plus importantes jamais réalisées sur cet artiste. Keith Haring fut l’un des artistes les plus célébrés de son époque, et aujourd’hui encore tout le monde connaît son style incomparable et son répertoire de signes emblématiques. Il a été exposé avec Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat, Roy Lichtenstein, Robert Rauschenberg, Jenny Holzer et Daniel Buren, dès la Documenta 7 en 1982 et dans des musées et biennales du monde entier.

Jusqu’au 18 août

Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris – 11 avenue du président Wilson PARIS 16

TAMARA DE LEMPICKA

tamara-de-lempicka_xl

La Pinacothèque de Paris propose aux visiteurs de découvrir deux expositions autour de l’Art nouveau, dont l’une par le biais de l’artiste Tamara de Lempicka . Alors que l’Art nouveau s’essouffle et voit ses formes évoluer vers un abandon de l’arabesque, retourner vers une géométrisation et se transformer petit à petit en ce qui s’est appelé l’Art déco, la représentation de la figure féminine va, elle aussi, connaître une évolution majeure. La Pinacothèque de Paris choisit aujourd’hui de montrer l’œuvre de Tamara de Lempicka et d’illustrer la manière dont cette artiste, par ses travaux mais aussi par sa personnalité inclassable et ambiguë, va coller parfaitement à la période qu’elle incarne. Sa vie très mondaine et théâtrale est une succession de mises en scène donnant le premier rôle à la modernité et au luxe.

Jusqu’au 8 septembre

La Pinacothèque de Paris – 28, place de la Madeleine PARIS 8

PIETER CEIZER & KYLE BEAN

ceizer

À l’occasion de l’exposition Wake Up, Pieter Ceizer investit les murs de chez Colette avec des sérigraphies, des compositions typographiques et des planches de skate, produites dans son atelier personnel, à Paris. Peintre et sérigraphe, Pieter Ceizer fait ses armes dans la typographie. Au cours des années 90, il se fait connaître dans les rues d’Amsterdam dans les milieux du skateboard et du graffiti. Ceizer étudie ensuite à la Royal Academy & Arts de la Hague et se fascine pour le lettrage.
L’artiste anglais Kyle Bean sera aussi chez Colette pour l’exposition Materials & Messages. Issu du collectif Blinkart, ce designer est spécialisé dans la conception d’espaces et d’objets. En explorant l’idée que le médium est le message, Kyle Bean présente des objets réalisés au cours des dernières années : un cerveau fabriqué à partir de pâte dentifrice, un poulet construit en coquilles d’œufs et une enclume en éponge.

Jusqu’au 31 août

Colette – 213, rue Saint Honoré PARIS 1

JONONE

Jonone-@-galerie-Brugier-Rigail-2-511

La galerie Brugier-Rigail présente Iron one, une exposition personnelle de Jonone du 4 au 27 Juillet 2013.

« Dans cette exposition inédite, Jonone nous livre un panel de ses dernières recherches artistiques : un travail de sérigraphie avec des techniques modernes sur acier et aluminium, une suite impressionnante de monotypes uniques qui montre la dextérité et la maitrise de la technique par l’artiste. Mais aussi un Bronze et plusieurs sculptures en acier. »

Jusqu’au 27 juillet

Galerie Brugier-Rigail - 40 rue Volta Paris 3