07 mai 2012 - ChereeZ

Report Battle Supreme Cercle Underground 2012

report SupremeCercleUnderground

             Ca y est ! C’est fait. Je suis parisienne. Seulement depuis samedi, physiquement, mais mon esprit a déjà une carte Navigo depuis des mois. Ce n’est pas la ville rêvée mais je vous rappelle que je viens d’un champ de vignes appelé Guebwiller en Alsace donc…on s’est compris.

          A peine le pied posé sur le sol de la capitale que je me sens envahi d’une énergie inconnue, et puissante. Comme si je renaissais d’un suicide social. Mes 8 portes Céleste se sont ouvert d’un coup, libérant un Chakra qui ferait pâlir le meilleur des Hokage. Après autant de temps, je le déclare, je suis O-PE-RA-TIO-NN-ELLE.

          Blackberry en main et yeux de Shinigami en place, direction donc l’événement de taille de ce printemps mitho : Le SUPREME CERCLE UNDERGROUND, la 5ème édition. On l’a tellement attendu. Ce fût la finale des finales. Tous les vainqueurs des éditions précédentes allaient combattre contre des équipes « challengers ». Ah non ! Plutôt contre des équipes qui « auraient pu gagner », comme l’a subtilement précisé Babson, l’homme au micro pimenté. Nuance !

          Première étape de la journée : Acheter un billet d’entrée. C’était une réelle mission. Pour vous résumer la situation, les portes ouvraient à midi. A environ 13h30 , il ne restait que onze places. ONZE PLACES !!! Suprême Cercle Underground ok, mais Suprême Pression pour les retardataires.   Ces derniers attendaient devant la grille, essayant tant bien que mal de se faufiler entre les pectoraux des agents de sécurité mais en vain.  Je pense que pour un événement de cette envergure, un changement de salle aurait été plus judicieux. Quant à la team I Love This Dance, places in the pocket, nous entrons dans l’arène.

       L’Espace Fraternité ! Nouveau hammam d’Aubervilliers, je crois que c’est officiel. Il faut avouer que la structure  colle parfaitement à l’esprit du battle mais messieurs, pensez à la ventilation ! Mon déodorant à bille et mes pauvres sinus vous en supplient.
Après plusieurs minutes de « Party Time » animé par le fournisseur de plaisirs houseux DJ Sam One, le public peine à s’asseoir correctement afin de former le fameux Cercle. Tout le monde veut être devant. Action, Réaction de la part de l’orga : Les Avengers de la Sécurité sont appelés ! FIZ, BIM, BAM, BOUM, le Suprême Cercle Underground peu commencer.

          Tip Top du Wanted Posse, Laure Courtellemont et Rabah d’O'Trip House, les juges, se présentent tout en mouvement. Au passage de Laure, mon voisin de droite dit à son ami : « Mais….mais….qu’est ce qu’elle fait là Madame Ragga Jam ? C’est un battle Hip Hop/House non ? » Son ami lui répond : « Mais mec, laisse moi tranquille, regarde comme elle danse ! » Alala, les hommes ! Un déhanché sucré-chocolaté et tout est oublié…. Il est vrai, cependant, que la présence de la diva a été fortement polémiqué et m’a rendu septique. Copinage ? Désir d’un jugement extérieur ? Je ne sais pas….je ne sais plus. D’ailleurs, Guiu, le mari de Laure et Dj résident du Cercle Underground , était absent de cette édition pour cause de deuil. Une minute de silence a donc été demandée par Babson. I Love This Dance transmet toutes ses condoléances à sa famille.

            Accompagné de John Agesilas aka The Voice aka The Wooiiinnw, et du mastodonte Youval, Babson lance les hostilités. Il faut savoir que le choix du mot « hostilités » n’est pas anodin car, nom d’une truite à l’harissa, les battles étaient magmatiquement fort ! Et cela grâce à qui ? A quoi ? Aux RÈGLEMENTS DE COMPTES que les mousquetaires du micro n’ont pas hésité à ressortir d’outre tombes. Un petit topo ?

  • Serial Stepperz 1 vs Belgium Wake Up ! Règlement de compte entre Kapela et Zack qui date du Juste Debout Steez.
  • Yudat vs Pro Phenomem ! Règlement de compte entre Physs et l’ensemble des Yudat ! La phrase de Physs « Venez avec votre technique, et pas celle des autres » leur était destinée. Rajoutez à ca le geste humiliant qu’il a fait à l’encontre de Yann, Nickel et Jimmy…. COMBO FATALITY ! Le public a fait tremblé les murs de l’Espace Fraternité.
  • Legion X Junior vs Criminalz Crew ! Règlement de compte entre Ibrahim Junbox et Waydi ! Youval, le vautour du web, a repéré un commentaire sur Facebook, du légionnaire belge sur lequel il qualifie la danse de Waydi de « danse de meuf ». OU-LA-LA !

Crédit : Little Shao

         A présent, résumons l’ensemble des battles. En house, spécialité habituellement délaissée du public du Cercle, nous a vraiment fait frémir. La 91 Team, (O’Trip House en réalité, composée de Daneshiro, Meech et Ricky Soul) a ouvert le bal avec une confrontation des plus percutante contre les allemands de Sign H. Homogénéité de la qualité des passages du côté français contrairement à Sign H qui n’a su répondre qu’avec un Adnan déchainé et moqueur.
La querelle Kapela/Zack a attisée beaucoup d’hurlements et d’éclats de rire mais c’est Mamson qui a réellement tenu le pantalon de l’échange (ceux qui étaient là comprendront la « private joke ») avec une danse qui ne cesse de surprendre, preuve d’un travail constant de la part du gagnant du Juste Debout Steez 2012.
Maintenant, je vais vous parler des deux crew qui nous ont vraiment mis la fièvre, tous avec moi, « pendaaaaant des heures » : Jeux de Jambes,  le Collectif et les japonnais, Alma ! Dur est le travail d’un reporter quand il s’agit de retranscrire en mot des émotions si intenses, si troublantes. L’un est un collectif précurseur du JazzRock français, l’autre représente la House Made in Japan ! Deux styles différents qui ont totalement ébahi l’assistance. Les « papis » ont encore les jambes aussi vives que celle d’un guépard en chasse, ils dégageaient une énergie vraiment extraordinaire et faisaient preuve d’une musicalité hors pair. Ce qui m’a agréablement surpris c’est ce jeu de la provocation, cet esprit « battle » inattendu de la part d’anciens n’ayant pas fait de battles depuis longtemps. Certains danseurs actuels ont encore pas mal de choses à travailler avant de leur arrivée à la chaussure moi je vous le dit. Quant à Alma, les choses sont simple. Hiro, Tatsuo et Pino ! Ai-je vraiment besoin de développer ? La technique et le flow japonais sont des concepts un peu trop éloignés pour le commun des mortels. Sans parler des combinaisons de-la-mort-qui-tue-un-petit-chaton-mignon, surtout celle face au Serial Stepperz 2 ! Coude, coude, rotation hanches, coudes. *Saignement de nez* ! Et ces ninjas du step n’étaient qu’à 45% de leur capacité. Alma, vainqueur de la session House !

Crédit : Little Shao

        Le Hip Hop ! Partie très intéressante car c’est dans cette catégorie qu’on se rends compte que tu peux danser n’importe comment, mais tant que tu chope l’accent ultime, ca passe ! Triste constat général.
Partie également très mouvementée du Suprême Cercle Underground car c’est içi qu’a eu lieu THE scandale. Yudat vs Pro Phenomen ! Comme stipulé tout à l’heure, les deux crew réglaient leurs comptes. Accusés de « pompage », les Yudat se sont révoltés …. mais sur la piste. Je ne les ai jamais vu autant engagés dans leur manière de danser que ce jour là, surtout Jimmy. Il m’a presque fait pleurer. Yann, la machine, saccadait et décomposait ses mouvements d’une manière tellement parfaite. Ils défendaient avec ferveur les valeurs de leur emblème, quel beau spectacle. Par contre, Pro Phenomen, enfin…Trop d’Phenomen pour rien au final, car ni Physs, ni Kefton, ni Dee ont su répondre aux Yudat. Déçus nous étions. Que s’est-il passé ? Peut-on parlé d’arroseurs arrosés ? J’hésite. Fin du battle. Le choix du public est unanime et évident: Yudat Winner !….mais le jury en a décidé autrement :  Pro Phenomen Winner ! Réaction du public : http://www.youtube.com/watch?v=FSWiMoO8zNE ! Ce résultat commence à laisser penser que dans chaque Cercle Underground, il faut un scandale, obligatoirement. Jugement prémédité ? Je me pose la question, j’ai le droit, rangez vos flingues !
Ensuite, les jeunes légionnaires se sont fait sortir par les Criminalz. Le prodige Ibra n’a pas suffit à garder le jeune crew en liste. Ce qui leur a manqué, je pense, est ce manque d’animosité, de provocation, de « bang bang » qui font les lettres de noblesse  de la célèbre Legion X senior. Avec plus de travail sur l’attitude, ça devrai être bon.
Ah ! J’arrive à la rencontre R.A.F Crew vs Bruce. Dedson. Go. Et bien figurez vous que j’ai beaucoup apprécié la prestation d’R.A.F. Malgré l’absence de Marvin, les trois gaillards ont totalement su assurer le show avec un Ace que je découvre ENFIN, un Grichka qui nous présente un style de Krump/Hip Hop bien maîtrisé, plus posé, et un 6-Franc détendu et moins timide. Ils ne se sont pas cachés derrière trop de combis et ont respectivement affrontés leur adversaires en 1vs1 ! Étouffées par la tête de groupe partie en tournée pour la Madonne, les personnalités se révèlent enfin. Coup de cœur pour Ace et son premier passage. Cependant, grâce au coup de la banderole de Bruce, le glissement spatiale de Dedson autour des genoux de Grichka, et surtout parce qu’ils étaient fort, BDG remporte la manche puis capitule face Ghetto Style en finale ! Kanon et Fabrice, le duo inséparable, ont fait appel à leur soldat germanique, Majid aka le Joker du groupe. Étoile montante du Old Future Crew, il a juste mis le faya sur les planches et à légèrement fait de l’ombre à ces collèges de 3 têtes de plus que lui lors du quart et de la demi finale.
A l’annonce des résultats finales, tout le monde se lève, non pas pour Danette, mais pour applaudir Ibrahim Junbox, élu « Meilleur danseur hip hop du Suprême Underground »…. Titre jamais donné auparavant, je n’ai pas compris mais j’applaudis.

         Très bonne édition du Suprême Cercle Underground, aussi longue soit elle. Il est juste regrettable que toute l’effervescence de l’évènement se soit évanoui après les quart de final. Excellent speakers plein « d’ENERGIE ENERGIE ENERGIE ENERGIIIIE » #Johnvoice. Un Dj Yugson en pleine forme, qui balançais des sons à en donner le coup du lapin et un public plein de folie furieuse. Bref, j’ai assistée à de grands moments de steps. Rendez vous en octobre pour d’autres péripéties hip hopesque du Cercle.

           Si tu trouves le message caché dans mon titre, c’est que tu as plus 130 de QI  !