06 oct. 2011 - ChereeZ

Report NOTORIOUS IBE 2011

article notoriousIBE

Démarche rouillée, dos recourbé, costard trois pièces à peine froissé et……un visage brûlé d’un côté, c’est sur les Champs Elysée que je croise un vieil ami de longue date. Toujours avec sa vieille pièce en argent dans la main droite celui-là : DOUBLE FACE ???? Criais-je subitement. Le rythme saccadé de sa marche ralentit et il se redressa leeeeeentement, comme s’il se réveillait d’un long sommeil :

  • ChereeZ ? Nom d’une greffe de peau, que fais-tu là ?
  • Ca fait un bail mon ami. Ben écoute, je pars au Notorious IBE à Heerlen ce week end, un événement de Bboying, tu connais ? Robin en fait encore un peu d’ailleurs. Et toi que deviens-tu ?

Ses rides creuses et violentes se sont accentuées me laissant comprendre que « Hey meuf ! Ca n’t'regarde pas »

  • Ô moi tu sais, la routine ! Depuis que Batman s’est tiré de Gotham, j’suis un peu au chomdû comme on dit.
  • Duuuuuur ! Du coup, mon cher Double-Face si tu ne fais rien samedi-dimanche, accompagne moi !

A l’entente de la proposition, un mécanisme devenu légendaire se mis en route. Pile, j’y vais ! Face, je n’y vais pas ! Il lance sa grosse pièce en l’air et retomba aussitôt au creux de sa main droite. BIM ! Il claqua la pièce contre le dos de sa main gauche et………PILE !

Samedi 10 Septembre, 6h35, arrivés à Gare de Lyon ! Stew nous a vraiment maltraités. Courir dans le métro de si bon matin..(ouch)…. j’ai pas pris option Usain Bolt à la naissance ! Double-Face, Stew, Brandy et moi rejoignons le groupe du car de l’association « J’ai des Ailes » (GDL, Gare de Lyon pour les lents de la cabessa) dirigé par Guillaume le Bon. C’était vraiment top ambiance, un peu comme un remake du Bus Magique avec le côté intello en moins.

Environ six heures plus tard (dont 3 heures à dormir dans des positions équilatérales), HEERLEN ! Ces rues vides de piétons, ces vélos assassins et ses voitures de luxe. L’étape de la recherche de l’hôtel est à chaque fois très marrante car elle te fait comprendre que tous les conducteurs de bus ont dû se saigner à GTA (ou Armagedon Riders sur PC pour les connaisseurs) avant de passer leur permis. Bref, on a trouvé le Bastion Hôtel ! Double-Face et moi étions dans la même chambre. Après s’être changé, il me dit :

  • ChereeZ, si c’est pile, ton événement d’aujourd’hui sera vraiment génial. Si c’est face…..

Il lance sa pièce du destin et…..FACE !

14 heures, les portes des Cypher 5 et 6 nous franchîmes. Nous nous pavanions tranquillement t’entends, histoire de voir qui est dans la place, Double-Face était au max de la maxance et drague deux trois minettes pendant que nous, les filles allions chercher bonheur dans la cypher 6 remplie d’hormones de bboys sauvages. Les qualifications au UK ChampionShip Bboying étaient déjà entamées. C’était vraiment mignon, le niveau était variable, on ne s’est donc pas ennuyé. Direction la Cypher 5 pour le Solo TopRock Battle……..si on avait su avant !

100 participants ! Quelle fougue ! Beaucoup de filles étaient inscrites cette année. Le conteste s’annonçait intéressant jusqu’au moment où le drame arriva : Les qualifications se faisaient dans des cercles ! Are you seeeeerious ? Mon visage se déconfit et je sentis glissé sur moi le regard mesquin et provocateur du brûlé vif. Je tourne la tête et le vois manipuler sa pièce lentement et d’une habileté inhumaine. Salopiot ! Tu l’as donc fait.

Des qualif’ dans des cercles ? Non mais quelle idée ! Je vais vous dire pourquoi ce n’est pas aussi hip hop qu’on le croit !

  • L’endroit n’était pas propice à ce genre de système. Il était trop petit
  • Beaucoup de danseurs ont été pris par surprise et on donc abandonné.
  • Le public ne voyait rien du tout. D’ailleurs, Tyrone est fou car il a voulu que le public se mêle au cercle. Oui mais monsieur, à quel moment veux-tu que les juges fassent leur boulot ?
  • En parlant des juges, qui étaient-ils ?
  • Les toprockeurs sont des gens violents. Ouiiiiiii madame ! Ils sont prêt à donner des coups de coudes pour avoir leur 3ème passage alors que d’autres ne sont même pas passés.

L’ambiance cypher, c’est bien mais quand c’est bien organisé. Le Toprock Battle, L’Incroyable Bide de l’Event (IBE quoi).

Idem du côté de la qualif’ popping ! Jugé par Djidawi, Storm et Sagy, le conteste a regroupé environ 69 participants. Tyron a décidé de les faire passer de 10 en 10 sous forme de cercle unique avec un public……assis ! Par soustraction mathématique du dividende pythagorien, cela ne voulait rien dire puisque l’on ne voyait strictement rien du tout. Du coup, par un élan de “crevardise” parce que FUCK, 165 € quand même le séjour, je décide de me lever…OUI, je me lève et rejoins le cercle pour voir qui dansait quoi ! Gros Tonton Tyron, n’était pas content et a donc changé de tactique en faisant la même erreur que celle du Toprock ! Mélangé à cela, le Notorious IBE a été victime d’une désertification de la population bboyesque. Il y avait sans doute des reduc’ au Kofee Shop parce qu’il n’y avait vraiment pas de monde.

Résumé du Samedi : Des déceptions ô combien pénible pour de pauvres anciens danseurs comme moi.

La journée dominicale suivante se devait d’être mieux. Mon ami Double Face revenait d’une beuverie forte animée et, à l’entrée de l’hôtel, me dit : Joueuse ?

J’avais tant de haine envers lui mais étant très compétitrice, j’accepte. Son sourire jaune s’élargit machiavéliquement et lance encore une fois la pièce en argent. Elle tourne, elle tourne et s’aplatit lourdement sur sa main……Revers et PILE ! « Tonight’s gone a be a good night».

Cher lecteurs, rien ne sert de gesticuler verbalement sur les battles All vs All, les vidéos parleront mieux que moi. C’était juste Sensass’ (je lutte pour la réintégration de ce mot dans le jargon français). Un big pull up pour la Team Amérique Latine et un RES-PECT à celle d’Europe avec un BillyBoy, un Kev et un Tim qui ont cassé de sacré mâchoires !

Attardons-nous plutôt sur ce qui a fait l’objet de ma venue en Hollande. Un combat vraiment très attendu, autant que les chiffres de l’Euromillion. La Légion X contre la Team Germanique ! Présent ? Salas, Djidawi, Pepito, Lilou, P.Lock, J.Soul d’un côté; Robozee, TwoFace, Ben, OG, Rae et Bboy Airdit de l’autre !

Pour la première fois, la Légion 2011 opère en surface. Il en était temps. Après un an de rumeurs et de discussions sur la nouvelle formation du crew, Salas et ses comparses se doutent qu’ils sont attendus au tournant. La tension est à son comble, les danseurs sont à la fois avide de « rentre dedans » et calculateurs. PREMIER PASSAGE, Two Face ! L’allemand skyzo du pop avance et enlève son bonnet….Ma qué, Kézako ? Pas de cheveux sur tout un côté du crâne ! Niveau dramaturgie, il est à fond le mignon. A peine a-t-il eu le temps de finir que le 4×4 Djidawi fonce sur lui en 4ème. Un vrai lâché d’explosifs qui traduisait la réelle hargne que prône la Legion X depuis toujours. Les “corones” sont vraiment de rigueur si vous voulez les affronter. Avec un BAC+5 en charriage, c’est normal. (Pour le reste, la vidéo est )

A côté de ça, d’un point de vue global sur le battle, mon avis est mitigé. Objectivement, et sans prendre en compte ma connaissance des danseurs, je dirai que ce battle d’exhibition était volcanique, surtout du côté des légionnaires. Des phases, du spectaculaire, pour un public de bboys, rien de mieux. La Legion X ont su allier le debout avec l’esprit du bboying. En face, l’ensemble était un peu mou (sauf le passage fulgurant de Rae qui ma hérissé les poils de l’avant-bras). Subjectivement, en prenant en compte ma connaissance des danseurs, je suis resté un peu sur ma faim en pensant voir quelque chose de ….nouveau, de….. moins écrit, de…..plus spontané. J’en attendais peut être trop, ouai ça doit être surement ça. Pauvre geek que je suis, je connais la plupart des phases de Djidawi et les rerere….revoir m’a chatouillé la partie sensitive du cortex. Malgré cela, il les calait sublimement sur le son, it was magicaaaaal ! Salas nous hypnotisait avec des jeux de démembrement articulaires à répétition, J.Soul était un peu absent, Robozee titubait entre tutting et pop à en perdre son germain et O.G. flippait a little bit. Après 30 minutes que personne n’a vu passer, tout se finit avec des embrassades et des petits oiseaux colorés.

Une première expérience hollandaise pour la Légion plutôt réussit (avec un arrière-goût d’harissa trop conservé), un IBE accaparé par les latinos, deux jours émotionnellement opposé et un Double Face qui a décidé de faire un duo avec Two Face, ainsi fut mon Notorious International Bboying Event 2011 !