01 juil. 2011 - Izza

ART N’ PARIS JUILLET 2011

art'nparis streetculture

ILTD vous propose sa street selection du mois de juillet 2011:

SHADOWS & REFLECTIONS

L’exposition montre la diversité des formes artistiques que prend le pochoir. D’abord par la variété des supports, du mur à l’installation en passant par la toile. Surtout par les différentes techniques utilisées par les artistes. Les plus traditionnels découpent leurs figures dans du carton renouvelant la technique ancestrale tel Blek le Rat, légende du mouvement, cité sans cesse en exemple par Banksy.
D’autres comme Kris Trappeniers présentent le pochoir comme œuvre à part entière.
Ailleurs, le jeune artiste portugais Vhils renouvelle complètement la technique. Il « pochoirise » les façades à coups de marteau-piqueur, acide et burin en s’attaquant aux murs qu’il va jusqu’à faire exploser dans son projet Scratching the Surface – projet qu’il filme et dont la vidéo devient œuvre d’art en soi. Par cette technique, il ne contrôle plus le processus de création ; il dit : « Ce n’est jamais moi qui détermine la forme finale d’une pièce. Je n’ai jamais et ne veux jamais avoir le contrôle absolu de ce que je fais – j’aime l’inattendu et l’incertain. »Miss.Tic expose ses jeux de langage dans des œuvres pleines de poésie.
Jef Aérosol offre un univers rock dans lequel il donne corps à des stars du cinéma ou de la musique par les jeux d’ombres et de reflets si caractéristiques de son travail.
C215 peint ses visages découpés sur des objets de récupération et investit ainsi l’espace en trois dimensions, dans une vaste installation.

Shadows and reflections – Group Show
Du 25 Juin, 2011 au 30 Juillet, 2011
Vernissage 25 Juin, 2011 de 18h à 21h
Galerie Magda Danysz – 78, rue Amelot Paris 11

GIVE ME A WALL SO I CAN ESCAPE


Du 1er Juillet au 24 Juillet 2011 à Paris, le festival des cultures urbaines Give me a wall so I can escape s’articulera autour d’expositions de photos et de toiles, de plusieurs soirées de projections, de concerts, et des performances live de graff.

Pour sa 3ème édition, le festival propose un focus sur la création urbaine au féminin. Soutenu par la mairie du XXème, le festival de cultures urbaines reprend cette année ses marques à Confluences et à la galerie Frichez-Nous la Paix. De nouveaux lieux d’expression accueillent la programmation artistique, la Galerie 154, le mur du square Karcher ainsi que l’association du M.U.R.

GRAFFITI ANALYSIS PROJECT

Jusqu’au 5 Juillet 2011 Evan Roth, membre du Graffiti Research Lab et du F.A.T lab, est invité à la Gaité Lyrique dans le cadre du cycle Technologies au Quotidien en partenariat avec le CNAM et le Musée des Arts et Métiers. L’activiste codeur américain évolue au croisement de la culture du libre, des pratiques collaboratives et de la culture (hip)pop. Il transpose les technologies open source aux murs et rues de la ville pour les réinvestir de manière ludique.

Venez découvrir ses explorations de capture de gestes et d’analyse de tag, dans son projet Graffiti Analysis project. Il a mis au point un logiciel de modélisation 3D de tags puis s’est intéressé à matérialiser ce geste sous la forme d’objet.

L’ART DU GRAFFITI- 40ANS DE PRESSIONISME

Présentation de la collection du Collectionneur Alain-Dominique Gallizia
« L’art du graffiti – 40 ans de pressionisme  »
Après le Grand-Palais, Gallizia présente sa collection de 400 oeuvres pour faire découvrir les codes de cette création : « Le graffiti c’est mon hobby »
Du 21 juillet au 19 août
@ Grimaldi Forum

Avec les artistes pochoiristes Jef Aérosol, Blek le Rat,  C215, Miss.Tic, Kris Trappeniers et Vhils.